Un rapporteur de l’ONU dénonce certaines lois dites sécuritaires.

Joseph Cannataci (01), le rapporteur de l’ONU, aux droits sur les données individuelles privées, dénonce, dans son rapport du 08/03/2017 (02), certaines lois basées sur la surveillance (voir l’article de Numerama (03)). La raison invoquée, par les états, pour ces lois est souvent la raison d’état liée à la sécurité de la nation. Parmi ces états on retrouve bien sûr les five eyes (04), mais pas seulement, puisqu’il y a également l’Allemagne et la France.

Toujours est-il que Joseph Cannataci précise que les mesures prises sont disproportionnées par rapport à la menace réelle. Notamment, il dénonce l’état d’urgence et la surveillance des communications.

Plusieurs articles ont été écrits sur la loi surveillance sur ce blog. Vous pouvez les retrouver en tapant le mot-clé surveillance dans le moteur de recherche de ce blog.

 


SOURCE

(01) http://www.ohchr.org/EN/Issues/Privacy/SR/Pages/SRPrivacyIndex.aspx
(02) http://www.ohchr.org/Documents/Issues/Privacy/A-HRC-31-64.doc
(03) http://www.numerama.com/politique/240376-le-rapporteur-special-de-lonu-sur-la-vie-privee-appelle-la-france-a-arreter-de-jouer-la-carte-de-la-peur.html
(04) https://fr.wikipedia.org/wiki/Five_Eyes

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités et Politique, Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s