Accords Open Bar Microsoft / France

HISTORIQUE :

Il y a quelques années, Microsoft a fait quelques propositions, à différents Ministères Français, concernant plusieurs de ses logiciels et pendant 4 ans, en échange d’une somme forfaitaire fixe par poste. En fait, cette information n’avait que peu été relayé par plusieurs médias à l’époque, en 2008 : NEXT IMPACT – Microsoft fait une offre open bar à deux ministères (11/04/2008) (01)

En 2013, peu de temps après l’échéance du premier contrat, Microsoft remet le couvert, cette fois, avec le Ministère de la Défense. Cette fois-ci, l’affaire s’est beaucoup ébruitée car celle-ci a été relayé par plusieurs médias :

Cette affaire a également été critiquée, entre autre par Jacques Marzin du DISIC (04) qui mettait en garde ; ou, du moins, en appelait à une extrême vigilance.

Face à ce contrat, dès 2014, il y a eu plusieurs mises en garde qui ont été lancées sur ce contrat qui a été signé

En 2015, quelques articles ont été écrit. Décidément, le contrat de Microsoft fait beaucoup parler de lui…

 


ACTUELLEMENT :

Tout récemment, suite aux demandes pressantes d’associations, ou d’autres interlocuteurs, une enquête a été menée par Elise Lucet, journaliste à France 2, pour le magazine Cash Investigations. Cette information a été relayée par différents médias :

La vidéo existe en version courte (pour une durée de 00:45 environ au lieu de 02:20) et est disponible sur le site des Anonymous France (13). Cette vidéo révèle plusieurs informations essentiellement liées à la sécurité.


CONSTATS :

Plusieurs sujets ont été développés durant l’enquête d’Elise Lucet ; les plus importantes étant ceux sur la sécurité.  Cependant, d’autres sujets ont été abordés ; mais, ils restent de moindre importance.

 

1- L’agent :

Comme le souligne Lucet, les enjeux financier sont très importants ; cependant, Marc Mossé, directeur des affaires publiques de Microsoft, a répondu beaucoup trop évasivement à ses questions (voir la transcription de l’entretien (14))

Un article de SILICON (15) peut nous faire douter du comportement de Microsoft à l’égard de la France en général ; mais, plus particulièrement du Ministère de la défense

 

2- La sécurité :

Ne devrions-nous pas plutôt parler d’insécurité ? Compte tenu des propos de ainsi que de la prise en main à distance d’un poste sous MS-Windows, durant cet enquête.
Une petite vidéo courte le montre très clairement :

Il est du domaine public que Microsoft installe précisément des « portes de derrière », à l’insu de ses utilisateurs, de manière à permettre ce type de contrôle à distance.
On pourrait préciser que ces « portes de derrière » (back door ou porte dérobée (16)) existent de longue date dans les programmes. On pourrait même citer un phrase issue du film Wargames (17) datant tout de même de 1983 :

Tu ne passeras pas la barrière de devant, mais tu peux essayer par derrière. Dans tout nouveau système que je fabrique, je crée un mot de passe à moi que je ne signale à personne. Comme ça, si jamais je veux le pénétrer, je rentre comme je veux quelque soient les sécurités ajoutées. En gros, passer par derrière, c’est ça.

Quand on entend les propos du Vice Amiral Coustillière, concernant précisément les back-door, il y a de quoi frémir (voir la transcription de ces propos (18)). De plus, cet interlocuteur ne semble pas trop préoccupé par le fait qu’il ne peut pas disposer du code source des produits Microsoft. Dans ces conditions, la sécurité peut être gravement remise en cause.

Etant donné qu’il existe un accord de sécurité entre Microsoft, et comme il s’agit là d’un marché public, on serait à même de demander le contenu de ce contrat, ce que tout citoyen devrait connaitre… L’April a demandé le contenu du contrat (19) et attend une réponse ; mais arrivera-t-elle un jour ?

 


SOURCE

(01) http://www.nextinpact.com/archive/42991-microsoft-open-bar-ministere-marche.htm
(02) http://mashable.france24.com/tech-business/20161019-microsoft-ministere-defense-contrat
(03) http://www.zdnet.fr/actualites/contrat-microsoft-open-bar-jeux-de-pouvoir-et-decision-politique-pour-l-april-39794782.htm
(04) https://cdn.nextinpact.com/medias/avis-disic-ministeres-sociaux.pdf
(05) http://www.linformaticien.com/actualites/id/31798/le-ministere-de-la-defense-renouvelle-son-contrat-open-bar-avec-microsoft.aspx
(06) https://april.org/secret-defense-pour-le-contrat-open-bar-avec-microsoft
(07) http://www.nextinpact.com/news/95951-les-reserves-disic-sur-contrat-open-bar-entre-microsoft-et-ministeres-sociaux.htm
(08) http://mashable.france24.com/tech-business/20161019-microsoft-ministere-defense-contrat
(09) http://www.nextinpact.com/news/101813-le-contrat-open-bar-entre-microsoft-et-defense-a-l-honneur-cash-investigation.htm
(10) https://www.youtube.com/watch?v=6Ohjyeb8q-A
(11) https://www.april.org/marc-mosse-elise-lucet-cash-investigation-open-bar-microsoft-defense
(12) https://www.april.org/
(13) https://www.anonymous-france.eu/microsoft-au-coeur-de-la-defense.htm
(14) https://www.april.org/marc-mosse-elise-lucet-cash-investigation-open-bar-microsoft-defense
(15) http://www.silicon.fr/contrat-microsoft-defense-open-bar-120-millions-euros-160580.html
(16) https://fr.wikipedia.org/wiki/Porte_dérobée
(17) http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=51719.html
(18) https://www.april.org/marc-mosse-elise-lucet-cash-investigation-open-bar-microsoft-defense
(19) https://www.april.org/marc-mosse-elise-lucet-cash-investigation-open-bar-microsoft-defense

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités, Actualités et Politique, Logiciels et systèmes, Systèmes d'Exploitation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s