Conseils pour utiliser les blogs d’une manière sereine selon l’EFF

INTRODUCTION :

Les recommandations indiquées ici sont issues de la traductions de la page How to Blog Safely (01)  de l’Electronic Frontier Foundation (02) qui m’ont paru fort appropriés et judicieuses en cette période de surveillance de masse.


HOW TO BLOG SAFELY :

Les Blogs sont comme les appels téléphoniques personnels qui sont indiqués dans les journaux. Il sont le parfait outil pour partager votre coupe de mousse au chocolat favorite avec vous amis–ou pour empêcher les piliers de la démocratie de permettre au public d’apprendre qu’un gouvernement officiel corrompu a été payé par votre propre patron.

Si vous bloguez, vous n’aurez aucune garantie d’attirer  des lecteurs par milliers. Mais, au moins, quelques lecteurs pourront trouver votre blog, et ils pourraient âtre les personnes que vous souhaiteriez au moins avoir ou croire. Ceci comprend les employeurs potentiels ou actuels, les collègues les professionnels de votre activité ; vos voisins ; votre compagne/compagnon ; votre famille ; et tout autre personne suffisamment curieuse pour taper votre nom, votre adresse e-mail votre pseudo dans Google ou Feedster et cliquer sur quelques liens.

A ce point, n’importe qui peut trouver votre blog si votre véritable identité y a été liée de quelque manière que ce soit. Il y aura nécessairement des conséquences. Les membres de votre famille seront probablement choqués lorsqu’ils liront qu’il y a des choses qui ne sont pas censurées. Un patron potentiel pourrait penser à mal à vous embaucher. Mais toutes ces choses ne doivent pas vous empêcher d’écrire. A la place, elles devraient vous permettre de conserver votre blog privé, ou à ne le rendre accessible qu’à certaines personnes de confiance.

Nous vous indiquons ici quelques mesures de précaution simples qui vous aideront à conserver le contrôle de vos données personnelles et vous permettre de vous exprimer  sans avoir à faire face à des mesures injustes. Si vous suivez ces recommandations correctement, ce mesures de protections pourraient vous préserver de l’embarras ou des bizareries face à vos amis ou aux professionnels de votre activité.

1- Bloguer Anonymement :

La meilleure manière de bloguer et de continuer de préserver vos données privées consiste à le faire anonymement. Mais, rester anonyme n’est pas une chose facile comme vous pouvez le penser.

Admettons que vous souhaitiez démarrer un blog à propos de votre terrible environnement de travail mais que vous ne souhaitez pas prendre le risque que votre patron ou vos collègues découvre ce que vous êtes en train d’écrire à propos d’eux. Vous voudriez probablement savoir comment anonymiser tout détail possible de votre propre situation. Et vous voudriez également connaître comment utiliser plusieurs techniques qui rendront très difficile à quelqu’un de tracer votre blog afin de remonter vers vous.

a-  Utilisez un Pseudonyme et ne donnez aucun détail permettant de vous identifier :
Lorsque vous écrivez à propos de votre espace de travail, soyez certain de n’indiquer aucun détails externes. Ceci comprend les choses telles que votre lieu de localisation, le nombre d’employés qu’il y a, et des spécificités sur l’activité que vous exercez. Mêmes quelques détails généraux en dévoilent beaucoup. Si, par exemple, vous écrivez, « je travaille dans un journal hebdomadaire à Seattle, » il est évident que vous travaillez à l’un des deux lieux possibles. Aussi, soyez discret. A la place, vous pourriez dire que vous travaillez dans un média externe dans une ville de taille moyenne. Dans tous les cas, n’utilisez pas de noms réels et ne postez pas de photos de vous-même. N’utilisez pas non plus de pseudonymes qui ressemblent à des nom réels ou sur lesquels ils sont basés –par exemple,n’anonymisez pas le nom « Annalee » en utilisant le nom « Leanne. » Et rappelez-vous que toute sorte d’information personnelle est susceptible de donner des indices sur votre identité –vous devriez être le seul sur votre lieu de travail à avoir un anniversaire particulier ou à posséder un chat tigré orange.

Aussi, si vous vous inquiétez à propos de ce que peuvent découvrir vos collègues à propos de vous sur votre blog, ne bloguez pas alors que vous êtes au travail. Vous pourriez avoir des ennuis à utiliser les ressources de la société, telles que les connexions internet, pour maintenir votre blog, et ils sera alors très difficile pour vous d’affirmer que le blog est une activité liée au travail. Il sera également extrèmement difficile pour vous de masquer votre activité de blog aux ingénieurs et techniciens informatiques qui observent le traffic sur le réseau d’entreprise.

b- Utilisez les technologies d’anonymat :
Il existe un nombre de solutions techniques pour les blogueurs qui souhaitent rester anonymes. Si vous inquiétez que les services d’hébergement de votre blog peuvent localiser votre adresse IP unique et traquer depuis quel ordinateur vous bloguez, vous pouvez utiliser le réseau anonyme Tor pour maintenir votre blog. Tor route votre traffic internet à travers ce qui s’appelle un « réseau dédié » qui masque votre adresse IP. Plus important encore, Tor rend encore plus difficile aux enquêteurs de suivre le chemin par lequel vos données passent sur internet et de remonter jusqu’à vous.

c- Utilisez le Ping des serveurs :
Si vous voulez protéger vos données personnelles alors que vous récupérez des actualités rappidement, essayez de pinguer les serveurs pour rapartier les informations de votre blog. Pingomatic (http://www.pingomatic.com) est un outil qui vous permet d’effectuer la mise à jour d’un grand nombre d’actualités en même temps en une seule fois, vous rendant alors intraçable. Le programme vous enverra alors des informations (un « ping ») à propos des informations saisies sur votre blog à plusieurs moteurs de recherche de blog tels que Feedster et Technorati. Une fois que ces sites listé ces nouvelles informations, ce qui ne prendra que quelques minutes, vous pourrez les récupérer. De plus, ces actualités s’achèvent rapidement et leur source disparait au bout d’une demi-heure. Ceci protège le contributeur alors qu’il sera également aidé à obtenir les actualités du blog rapidement.

d- Limitez votre Audience :
Beaucoup de services de blog, tel que LiveJournal,  vous permettent de désigner des articles ou la totalité du blog comme n’étant disponible que pour celui qui dispose d’un mot de passe ou encore les personnes qui ont été désignées comme étant vos amis. Si l’objectif principal de votre blog est de communiquer avec vos amis et votre famille, et que vous souhaitez éviter des dommages collatéraux pour les données privées, vous devrez utiliser de tels services. Si vous hébergez vous même votre propre blog, vous pouvez également paramétrer une protection par mot de passe, ou encore être visible aux personnes qui le consultent depuis certains ordinateurs.

e- Ne soyez pas détectables par Google :
Si vous souhaitez d’exclure votre blog des résultats de recherche des plus importants moteurs de recherche tels que Google, vous pouvez créer un fichier spécial qui leur indiquera que de tels services de recherche ignoreront votre domaine. Le fichier s’appelle robots.txt, ou fichier texte Robots. Vous pouvez également l’utiliser pour interdire à des moteurs de recherche d’avoir accès à certaines parties de votre blog. Si vous ne savez pas comment procéder vous-même, vous pouvez utiliser un outil « Robots Text File Generator » gratuitement sur le site Web Tool Central. Cependant, il est important de se rappeler que ces moteurs de recherche tels que Google sont à même de choisir d’ignorer ou non le fichier robots.txt, rendant alors votre blog plus accessible pour les recherches. Il y a plusieurs outils et astuces pour rendre votre blog moins accessible aux recherches, sans pour autant utiliser le fichier robots.txt.

f- Enregistrez votre nom de domaine anonymement :
Même si vous ne donnez pas votre nom réel ou d’informations personnelles sur votre blog, les personnes peuvent utiliser les enregistrements WHOIS sur votre nom de domaine et trouver qui vous êtes. Si vous souhaitez que personne ne le sache, enregistrez votre nom de domaine anonymement.

2- Bloguer sans être viré :

Une poignée de blogueurs a récemment découvert que leur travail passionné pour les conduire au chômage. Selon certains, une douzaine de personnes ont été virées pour le fait de bloguer, et ce nombre grossit tous les jours.

La mauvaise nouvelle, c’est que dans de nombreux cas, il n’existe aucune solution légale d’empêcher que vous soyez viré pour bloguer. Alors que vos droit de liberté d’expression soient protégés par le premier amendement, cette protection ne vous protège pas des conséquences de ce que vous pouvez dire. Le premier amendement protège les propos d’être censurés par le gouvernement ; il ne le fait pas pour ce que font des parties privées (telles que des employeurs). Dans l’état actuel, les lois sur l’emploi, applicables en Californie, autorisent les employeurs à vous virer pour n’importe quelle raison. Aussi, aucun état ne dispose de lois qui protègent spécifiquement les blogueurs contre la discrimination, au travail ou ailleurs. Un manière certaine de vérifier que votre blog consiste à ce que vous écriviez sur certains sujets délicats et protégés. La plupart des états disposent de lois appropriées pour empêcher les employeurs de virer les personnes qui parlent ouvertement de sujets politiques en dehors de leur travail, par exemple.  Soyez informé que les lois telles que celle-ci varient radicalement d’un état à l’autre, et beaucoup d’entre elles n’on pas été appliquées sur le sujet des blogs.

a- Opinions politiques :
Beaucoup d’états, dont la Californie, disposent de sections, dans leur code du travail qui interdisent aux employeurs de contrôler les activités politiques de leurs employés, ainsi que leur affiliations à un parti ou d’influencer leurs employés dans leurs activités politiques en les menaçant de les virer. Si vous bloguez à propos des membres des partis libertaires et que votre patron vous vire pour celà, vous devriez intenter un procès contre lui.

b- Syndicalisation :
Dans de nombreux états, parler ou écrire à propos des l’adhésion à un syndicat est fortement protégé par la loi, aussi dans de nombreux cas, bloguer sur vos efforts pour adhérer à un syndicat sera également protégé. Si vous êtes dans un syndicat, il est possible que votre contrat de travail ait pu être négocié de telle sorte qu’il permette de bloguer. Quelques états protègent les discours concertés sur le lieu de travail, ce qui signifie que si 2 ou plus de personnes démarrent un blog discutant des conditions sur leur lieu de travail, cette activité devrait tomber sous la protection des lois locales sur le travail.

c- Lanceurs d’alertes :
Souvent, il y a des champs d’application légaux qui protègent les lanceurs d’alertes — ces personnes qui menacent les activités de leurs employeurs pour des raisons publiques. Cependant, beaucoup de personnes ont une mauvaise conception sur le fait que si vous publiez un rapport sur les  violations régulières (par exemple, les limites l’émission de particules toxique) ou les activités illégales de votre employeur dans un blog, vous êtes protégé ; mais ce n’est pas le cas. Vous devez rapporter les problèmes au régulateur approprié ou sur l’application de la loi en premier. Vous pouvez aussi vous plaindre au dirigeant de votre société.

d- Informer de votre travail pour le Gouvernement :
Si vous travaillez pour le gouvernement, bloguer à propos de ce qu’il se passe au bureau est un discours qui tombe sous la protection du premier amendement. Il est aussi de l’intérêt public de connaître ce qu’il se passe sur votre lieu de travail, parce que les citoyens vous payent avec leurs impôts. Mais, vous ne devez pas écrire des informations confidentielles ou classifiées.

e- Activités légales en dehors des horaires de travail :
Quelques états disposent de lois qui peuvent protéger des employés en dehors de leur service lorsqu’ils bloguent, plus spécialement lorsque l’employeur ne dispose pas d’une politique restrictive à propos des activités et des discours en dehors du service. Par exemple, la Californie dispose d’une loi protégeant les employés contre la rétrogradation, la suspension ou l’exercice de leur emploi en dehors des heures de travail dans les locaux de leur employeurs ». Ces loi n’ont pas encore été appliquées dans le contexte des blogs. Si vous bloguez en dehors des heures de travail, vous devriez contacter un avocat spécialisé dans le droit du travail afin de vérifier les droits dont vous disposez..

3- Bloguer sans peur :

Les blog demandent de plus en plus d’attention de nos jours. Vous ne pouvez plus désormais admettre que des gens dans votre vie Off-line ne puissent pas accéder à votre blog, alors que vous même le pouvez. De nouveaux outils et services pour les flux RSS indiquent qu’il n’a jamais été aussi facile qu’auparavant de rechercher et de publier les nouvelles des blogs. Tant que vous pouvez bloguer de manière anonyme et d’une manière sécurisée et sereine, ce que vous pouvez dire On-line reste bien moins éloigné des choses pour vous blesser.

5- Resources :

 


INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES :

Voici, ci-dessous, quelques informations supplémentaires à propos des blog et de la sécurité :

1- Sur le blog :

  • Pseudonyme : Détails sur l’identification
  • Technologies d’anonymat : Utilisation de TOR

2- Sur le web :

  • Généralités :
  • Technologies d’anonymat : Utilisation de TOR
  • Ping des serveurs : Utilisation de Pingomatic
  • Détection par Google : Le fichier robots.txt

L’article de l’EFF étant essentiellement basé sur les lois applicables en Californie ou sur le premier amendement de la constitution US, nous vous conseillons de vous renseigner sur les loi applicables en France et en Europe, à ce propos.


SOURCES

(01) https://ssd.eff.org/fr/module/vous-protégez-sur-les-réseaux-sociaux
(02) https://fr.wikipedia.org/wiki/Tor_(réseau)
(03) https://www.torproject.org/
(04) http://pingomatic.com/
(05) https://craym.eu/tutoriels/referencement/fichier_robot_txt.html
(06) http://robots-txt.com/
(07) http://tools.seobook.com/robots-txt/generator/

Publicités
Cet article, publié dans Autres Informations Numériques, Informations numériques, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s