Pourquoi protéger son identité numérique ?

GENERALITES :

Depuis que l’ensemble du monde est au courant de la mise en place de la surveillance globale, suite aux révélations faites par Edward Snowden (01), votre vie privée ainsi que vos données personnelles sont en danger. BIG BROTHER, dont l’existence n’était jusqu’alors qu’une rumeur ou qu’un mythe, est bel et bien réelle. Et surveille tout le monde.

Certain nieront cependant l’existence de ces surveillances ; mais, en France, sous prétexte d’une pseudo sécurité, une loi a même été mise en place dans ce sens : la loi de programmation militaire (02).  Et l’on s’aperçoit, au fil du temps, que l’exécutif prend de plus en plus le pas sur le législatif. Bien souvent, raison d’état, secret d’état, lutte contre le terrorisme, sécurité, n’ont pour seul et unique but de plonger le commun des mortels dans certaines formes de paranoïa.

Les données numériques (informatique ou téléphoniques) font, de plus en plus, l’objet d’enjeux importants et pas seulement pour les sociétés commerciales (qui bombardent les individus de publicités en tous genres), de pirates (qui se les approprient à des fins plus ou moins malveillantes), de voleurs (vol de téléphones ou d’ordinateurs portables, dans le but de les vendre ou de les utiliser illégalement) ; mais, également par l’état et les organismes liés à la sécurité (NSA) ; et, maintenant, par l’armée.
N’oubliez jamais que les données numériques personnelles vous appartiennent et à vous seul. Vous devez donc impérativement en conserver le contrôle.


LES PREJUGES :

Quand on pose la question à au commun des mortels, concernant la protection des données privées, voici les réponses que l’on peut entendre ou les comportements que l’on peut constater :

  • Je n’ai aucun intérêt à me protéger car je n’ai rien à cacher
  • personne ne prend le temps d’étudier toutes mes données
  • on ne peut plus se protéger car nous sommes déjà surveillés
  • je ne pourrais plus utiliser tous mes matériels (téléphone, ordinateur…etc) puisque tout est surveillé

Ces réponses ne sont que des préjugés car il existe des solutions ; certes, plus ou moins faciles à mettre en place ou à appréhender mais il est tout de même conseiller de les utiliser.


LES ENJEUX :

Les enjeux des données numériques sont importants et variés ; que ce soit dans le domaine de l’information pure ou dans le domaine de l’économie et la finance, ou alors dans le domaine des libertés fondamentales telles que le droit d’expression lui-même.

Vous pourrez avoir un aperçu de ces enjeux en consultant l’article introductif de la revue EcoManagement  (03) ainsi que le constat de EpochTimes  (04)

1- Informations, économie & finance :
Vos données personnelles ont donc un coût. Ce côut a été valorisé à environ 8$/Mois comme l’indique un article de Qualys du 12-02-14. (05)

Vous pouvez même calculer le coût (06) de ces données en utilisant le formulaire de FT.com. (07)
A ce propos, je pense qu’il faudrait, tout de même, revaloriser les différentes données car le formulaire date de l’année 2013 ; d’autre part, il faudrait probablement ajouter quelques questions supplémentaires afin de s’adapter aux données d’aujourd’hui telles que les nouvelles habitudes de consommation…etc

2- Droit d’expression :
Le droit d’expression sur internet est très étroitement lié aux droits de l’homme. Là encore, plusieurs approches restent possibles : au niveau législatif mondial, européen ou français.


LA LEGISLATION :

Bien qu’il existe des lois concernant ces données, de nombreuses sociétés les contournent allègrement, le plus souvent en indiquent en tout petit au pied des contrats, formulaires…etc l’accès libre à ces données. N’oubliez pas de vous y référer.

En la matière, il y a, au niveau Français, la loi des libertés informatiques du 06 Janvier 1978. L’institution chargée de la faire respecter est la CNIL (08)

En Europe,il y a la directive 95/46/CE du 24 Octobre 1995. La fonction qui est chargée de la faire respecter est celle de Délégué à la Protection des Données. Il y a également la fonction de Responsable de la Sécurité de l’Information mais cette fonction dépend des directives 2002/58/CE et 2009/136/CE

Un article de 2013, toujours d’actualité nous parle des données personnelles face aux risques juridiques (09)

La CNIL nous indique, sur sa page concernant les textes foncateurs (10), les chartes, les directives et la loi


SOURCES :

(01) https://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Snowden
(02) http://www.senat.fr/dossier-legislatif/pjl12-822.html
(03) http://www2.cndp.fr/revueEcoManagement/pdf/147/147-intro.pdf
(04) http://www.epochtimes.fr/front/14/4/28/n3509720/lidentite-numerique-un-enjeu-majeur.htm
(05) http://magazine.qualys.fr/marche-business/donnees-personnelles-8-dollars-par-mois/
(06) http://www.entropic-synergies.com/2013/06/calculez-le-prix-de-vos-donnees-personnelles/
(07) http://www.ft.com/cms/s/2/927ca86e-d29b-11e2-88ed-00144feab7de.html#ixzz2Wlu1b1X7
(08) http://www.cnil.fr/
(09) http://www2.cndp.fr/revueEcoManagement/pdf/147/147-protectiondonnees.pdf
(10) http://www.cnil.fr/documentation/textes-fondateurs/

Publicités
Cet article a été publié dans Autres Informations Numériques, Informations numériques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s